Fédération de Moselle

Fédération de Moselle
Accueil
 
 
 
 

COMITÉ DE SOUTIEN AUX LANCEURS D'ALERTES EN MOSELLE :

À  l’occasion du procès en appel des lanceurs d’alerte Antoine Deltour, Raphaël Halet et du journaliste Edouard Perrin dans l’affaire dite #luxleaks, un comité de soutien a été créé en Moselle à l’initiative du PCF en présence de Raphaël Halet, mardi 20 décembre dernier, à l’espace Jean Burger à Hagondange.

En présence d’une quinzaine de personnes, Raphaël Halet est revenu sur sa situation personnelle et sur ses motivations qui l’ont conduit à dénoncer les mécanismes dont il a été témoin : « j’ai pris une dizaine de jours de réflexion avant de me décider. Je ne pouvais pas me taire au regard des conséquences pour la collectivité : baisse d’impôts pour les multinationales et austérité pour les services publics. »

LuxLeaks, c'est la révélation de centaines d'accords fiscaux entre le fisc luxembourgeois et des multinationales, confirmant un système d’optimisation fiscale à grande échelle.

Le comité de soutien s’est fixé trois objectifs :

  • le renforcement de la solidarité concrète,
  • la mobilisation pour un statut vraiment protecteur des lanceurs d’alertes,
  • et la lutte contre l’évasion fiscale.

Il entend prendre des initiatives pour élargir la mobilisation et l’information de la population.

Plusieurs organisations dont la CGT, la LDH et la FSU ont déjà annoncé leur participation.

Le PCF demande par ailleurs l’annulation de cette condamnation inique et réaffirme sa solidarité avec les trois citoyens.

Raphaël est aujourd'hui poursuivi devant la justice luxembourgeoise. Il a besoin de votre soutien.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.