Fédération de Moselle

Fédération de Moselle
Accueil
 
 
 
 

HOLLANDE : L’AUTRE VISAGE DU LIBÉRALISME.

La Moselle de ce lundi 17 Octobre est un département meurtri par la succession de politiques d’inspiration libérale ces trente dernières années. Le quinquennat de F.HOLLANDE a poursuivi et aggravé cette situation. La mise à l’arrêt des hauts fourneaux en est le symbole. Plus de 4000 emplois industriels ont été détruits en Moselle depuis 2012.
La dégradation de la situation sociale frappe l’ensemble des secteurs d’activité, y compris les services publics avec les suppressions d’emplois dans les hôpitaux, La Poste, les Collectivités Locales. L’accès aux soins se dégrade, la désertification des territoires s’accélère, le chômage et la précarité deviennent la règle pour la jeunesse.
Tout cela est le résultat de choix politiques pilotés par la rentabilité financière qui sacrifie l’humain au bénéfice du capital. Durant plusieurs semaines, dans le cadre de LA GRANDE CONSULTATION CITOYENNE, les Communistes sont allés à la rencontre de la population. En Moselle, ils ont dialogué avec près de 4000 personnes et recueillis 750 questionnaires. 78% des personnes interrogées estiment que les responsables de la crise sont les banques, les grands actionnaires et la finance.
En Moselle, comme dans tout le pays, une majorité existe pour une alternative à l’austérité. La population aspire à une intervention publique au service de l’intérêt général, du bien commun. Un nouveau modèle de développement économique est nécessaire pour répondre aux besoins sociaux.. Cela suppose de se libérer de la domination des marchés financiers, une nouvelle politique industrielle est possible et nécessaire.
C’est un des enjeux important pour notre département comme pour notre pays.
Les Communistes entendent travailler à des rassemblements autour de propositions à la hauteur des aspirations populaires.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.