Fédération de Moselle

Fédération de Moselle
Accueil
 
 
 
 

SOLIDARITÉ AVEC ANTOINE DELTOUR

SOLIDARITÉ AVEC ANTOINE DELTOUR :
 
Une rencontre de solidarité avec Antoine DELTOUR, lanceur d'alerte à l'origine des révélations sur l'affaire LUXLEAKS, s'est déroulée au stand de la Moselle, à la fête de l'humanité. Plus de 150 personnes ont assisté à ce débat.
Antoine DELTOUR a été condamné par la justice luxembourgeoise pour violation du secret des affaires. L'État luxembourgeois poursuit Antoine DELTOUR pour avoir révélé les pratiques fiscales des grandes multinationales, au détriment des États et des populations, et cela dans un contexte d'austérité généralisée.
David WAGNER, Député Luxembourgeois DEI LENK a rappelé l'existence d'un comité de soutien dans son pays. Le Luxembourg est sous la domination des marchés financiers qui imposent leurs lois. Se libérer de cette domination suppose des ruptures graduelles.
 
Sophie BINET, dirigeante de la CGT, a dénoncé d'une part, le développement généralisé des dispositifs de contrôle de la population, et d'autre part le renforcement de l'opacité dans le monde des affaires et des entreprises.
Dans les entreprises, même les cadres dirigeants n'ont plus droit à la parole. Les stratégies des entreprises sont décidées par les actionnaires exclusivement. Les directions d'entreprises veulent empêcher toute information à la population, mais aussi aux salariés.
 
Dans son intervention, Patrick ABATE, Sénateur Communiste de Moselle, a souligné le total engagement des parlementaires Communistes pour faire évoluer le statut des lanceurs d'alertes. La protection totale des lanceurs d'alertes est une exigence vitale pour le débat démocratique en France, comme en Europe.
 
Jacques MARECHAL, secrétaire départemental du PCF a souligné combien l'engagement d'Antoine DELTOUR est porteur du bien commun et de l'intérêt général.
En conclusion, il a indiqué que le PCF allait s'engager pour élargir la solidarité avec Antoine DELTOUR, dans le rassemblement

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.