Fédération de Moselle

Fédération de Moselle
Accueil
 
 
 
 

STOP AMAZON

  Implantation d’Amazon à Marly : on ne peut préparer l’avenir avec des solutions du passé !

 

Le projet de création d’une plateforme XXL d’Amazon sur la base de Frescaty mérite un large débat public tant les enjeux sont importants pour la métropole, la population mais aussi pour les générations futures :  notre département souffre d’un réel déficit d’emploi, les Pouvoirs Publics   doivent avoir  des projets de développement  associant préoccupations sociales et environnementales . Mais Amazon n’est pas une société comme une autre sa « réussite financière » est liée à l’aggravation de la compétition internationale, à la mise en concurrence sans limites et aux conditions désastreuses de travail des salariés. Elle est aussi championne de l’évasion fiscale ! Derrière tout cela se dessine également un modèle économique de consommation effréné, de délocalisation et multiplication des flux de marchandises et de transport avec des salariés sur-exploités pour répondre aux exigences de rentabilité. La nature et le contenu du travail ne sont pas des considérations accessoires.

 

Nous pensons que notre département et sa population mérite mieux que cela. La Moselle a déjà fait et fait encore des expériences douloureuses avec les implantations de logistiques : faut-il évoquer la disparition de FM Logistic et de ses 900 emplois ? La logistique ne peut être l’alpha et l’oméga de la vie économique du département.

 

Le projet Amazon est dangereux, il va augmenter considérablement le flux de Poids lourds dans une zone d’important trafic et connaissant régulièrement des pics de pollution. Comment concevoir une telle activité de logistique sans aucune utilisation du ferroviaire ?

 

il faut rappeler que les transports sont responsables à plus de 30% du réchauffement climatique ! La période de canicule que nous venons de connaitre montre que l’humanité est devant un défi considérable qui appelle des décisions économiques et politiques tenant compte de cet impératif.

 

Il faut créer des emplois associant le social et l’écologie conforme à un développement humain durable. Les solutions aux crises économique, sociale et environnementale passent notamment par une industrie et des services répondant aux besoins de la population, favorisant les circuits courts, maitrisant l’utilisation des matières premières et les volumes de transports et préservant la santé et le bien- être des salariés et des citoyens. Dans l’état actuel, ce projet n’est pas acceptable. Les communistes du pays messin disent : « stoppons Amazon » et sa logique dangereuse.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.