Fédération de Moselle

Fédération de Moselle
Accueil
 
 
 
 

SOIRÉE CENTENAIRE RÉVOLUTION D'OCTOBRE À L'ESPACE JEAN BURGER

 

L’espace Jean Burger affichait complet jeudi dernier pour la soirée organisée par le PCF 57 et consacrée à la Révolution d’Octobre à l’occasion du centième anniversaire. Laurent Commaille, professeur d’histoire à l’université de Lorraine a consacré son intervention à la situation économique et sociale de la Russie au début du 20° siècle. La paysannerie qui représentait 80% de la population était dans une misère totale. Elle sortait à peine du servage et les famines étaient régulières. Le déclenchement de la première guerre mondiale a fortement aggravé la situation du pays et le mécontentement social des couches populaires. Ouvriers, paysans et soldats étaient accablés par l’effort de guerre. Dès février 17, grèves et manifestations se succèdent pour protester contre la misère, c’est cela qui a accéléré le processus révolutionnaire auxquels les Bolcheviks ont participé en reprenant à leur compte les revendications de Paix, Pain et Dignité. Laurent Commaille souligna également la portée universelle de cette Révolution.

Il revient à Jean Quetier, philosophe à l’université de Strasbourg, d’évoquer l’actualité des concepts de classes sociales et de luttes de classes. Certains discours évacuent ces notions pour les remplacer par une notion plus floue de peuple contre l’oligarchie (eux contre nous). Or cette rhétorique ne rend pas compte des rapports d’exploitation capital /travail toujours présent en France comme dans le monde. Ne pas nommer le capitalisme ne permet pas de le combattre efficacement. Pour analyser la crise profonde que traverse notre société, le marxisme garde toute sa pertinence.

Jacques Maréchal, secrétaire départemental du PCF, conclut la soirée en soulignant la qualité des intervenants et du débat : la combat pour l’émancipation de l’humanité est d’une brûlante actualité, le capitalisme est incapable de résoudre les graves problèmes auxquels les peuples sont confrontés. Pour la première fois, toute la planète doit se poser la question du post-capitalisme. Les communistes font de la démocratie, le moyen et l’objectif de cette transformation radicale de la Société. La soirée se termina par un apéritif fraternel.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.